Le Direct
Radio

Songololo : une enquête ouverte après le déraillement d’un train ayant fait 4 morts

Une enquête est en cours, trois jours après le déraillement d’un train marchandises samedi à Songololo au Kongo central.

Par Rich Ntumba

publié le 2 novembre 2021 à 08:14:00

Elle a été ouverte procureur général près le parquet de Mbanza Ngungu. On déplore quatre morts et deux blessés (un machiniste et un technicien). L’accident s’est produit samedi 30 octobre 2021 entre 19 heures et 20 heures mais l’information est arrivée à Kinshasa vers 22 heures, indique la cellule de communication du ministère des Transports.

Chérubin Okende était dimanche sur le lieu du drame. Le ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement a été dépêché par le Premier ministre, Jean-Michel Sama pour se rendre compte des causes à la base du déraillement de ce train marchandises entre les villages Mweke et Kiazi.

M. Okende était accompagné de son vice, Marck Ekila, du député national Eliézer Tambwe, du PCA et de quelques membres du comité de gestion de la Société commerciale des transports et des ports. Le ministre a pris un Draisine (Véhicule léger, principalement utilisé pour le service des voies ferrées) pour atteindre l’endroit où l’accident s’est produit entre le PK 201 et le PK 204. Désolé, il a constaté la gravité de l’accident causé, selon les premiers éléments, par la vétusté totale des équipements de l’ex-Onatra ( rail, train, matériels de communication, etc.)

Dans sa suite, il y avait des ambulances médicalisées. Des médecins et techniciens venus de Kinshasa se sont associés aux secouristes lors l’extraction des corps sans vie. Les blessés ont été acheminés à l’hôpital le plus proche. Okende s’est aussi assuré de l’identification et la mise à la morgue des cadavres afin de les restituer aux familles respectives le lundi 1er novembre 2021.

Après avoir visité les deux blessés, sur instruction du Premier ministre, il a assuré leur transfèrement à Kinshasa pour des soins appropriés. Face à cette situation, le patron des Transports a relevé l’urgence de doter la SCTP des matériels pouvant lui permettre de bien faire le travail pour éviter au pays de telles catastrophes.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.