Justice

RDC : Jean-Bosco Lalo convoqué ce mercredi au parquet

Au lendemain du sit-in qui a paralysé les activités d’une partie du centre-ville de Kinshasa, le président de laïcs catholiques ( CALCC), Jean-Bosco Lalo a été convoqué ce mercredi 24 novembre 2021 au parquet près le tribunal de grande de Kinshasa-Gombe.

author-image

Par Jeanric Umande

RDC : Jean-Bosco Lalo convoqué ce mercredi au parquet

« Nous, officier du ministère public près le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe, mandons Mr Jean-Bosco Lalo … de comparaître devant nous en notre cabinet le 24/11/2021 à 13h00 à l’effet d’y être entendu sur des faits infractionnels lui imputés et lui faisons savoir que faute de ce faire, il y sera contraint conformément à la loi. A l’effet de qoui, nous avons signé le présent mandat », a écrit le 22 novembre 2021, l’officier du ministère public, Malonda Phoba.

Dans le document, le motif de son interpellation n’est pas mentionné. Aussitôt informé, le bloc patriotique a dénoncé le harcèlement politico-judiciaire du régime Tshisekedi qui a faufilé pour imposer Denis Kadima contre la volonté du peuple et de l’ensemble des forces politiques et sociales.

« Lalo est prêt à comparaître. Il a apaisé la population et montré sa détermination à répondre à la convocation de la justice. Lui-même dit « ne se reprocher de rien ».

Les laïcs catholiques et protestants ont appelé à une nouvelle marche le 27 novembre sur l’ensemble du pays. A Kinshasa, le gouverneur Gentiny Ngobila a refusé de prendre acte, tout en instruisant la police à empêcher toute manifestation organisée par des structures ( CALCC/CENCO et MILAPRO/ECC) n’ayant aucun statut juridique.

uf2 sonas
cnsapp