Nation

Le Jardin des 1er ministres menacé par une têté d’érosion

Visiblement, aucune étude du sol n’a été menée quand l’alors 1er ministre, Augustin Matata Ponyo, a lancé son projet du jardin des 1ers ministres.

Par Pold Levi Maweja

Le Jardin des 1er ministres menacé par une têté d’érosion

D’ailleurs le coût des travaux n’a jamis été rendu public si ce n’est que (feu) l’artiste Alfred Liyolo a été choisi – sans appel d’offre- pour réliser les différents bustes des commissaires généraux belges du temps de la colonisation ainsi que  1ers ministres, de Lumumba à Badibanga, successeur de Matata. Mais voilà que le site accuse un affaissement de terrain qui pourrait emporter tout le jardin et ses bustes.

Le cabinet du Premier ministre Sama Lukonde prévoit des travaux anti-érosifs pour 2022 avec un montant initial d’environ 1 million de dollars. 

uf2 sonas
cnsapp