Plus d'info

Kinshasa : l’ONG « ADEF » a sensibilisé les élèves sur leurs droits

L’ONG « ADEF » a sensibilisé les élèves de l’école Sainte Marie, à Gombe, sur l’importance de connaître et défendre leurs droits fondamentaux.

author-image

Par Alexis Emba

Kinshasa : l’ONG « ADEF » a sensibilisé les élèves sur leurs droits

La coordonnatrice de cette organisation, Mme Marie-Agnès Safi, a indiqué que cette sensibilisation s’inscrivait dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale des droits de l’enfant célébrée à travers le monde le 20 novembre de chaque année. Elle a souligné à l’intention de ces élèves qu’ils ont des droits auxquels il faut protéger, citant à titre d’exemple les droits à la santé, à l’éducation, à la protection. Mme Safi a, de ce fait, invité les élèves de cet établissement scolaire à connaître leurs droits fondamentaux et surtout à les défendre en cas de violations par les parents, les autorités.

De son côté, la directrice de cette école a vivement remercié l’ONG « ADEF » pour cette initiative combien louable qui a permis aux élèves de son école non seulement de savoir leurs droits fondamentaux, mais surtout de les défendre. Les élèves ont, à leur tour, saisi cette opportunité pour revendiquer leurs droits avant d’appeler les adultes à se mobiliser pour trouver des solutions durables afin de protéger le futur des enfants contre les changements climatiques et la dégradation de l’environnement. A l’occasion, ils ont égayé le public avec quelques récitals des poèmes, des chants et des saynètes.

Notons que la célébration de cette journée a été auréolée par la présence remarquée du représentant de l’Unicef, des autorités communales, des membres de la société civile. La journée internationale des droits de l’enfant a été célébrée dans un contexte particulier lié aux changements climatiques.

uf2 sonas
cnsapp