Économie

DRC-Africa Forum Business : « la RDC assure 70% de la production mondiale de Cobalt » (J. Paluku)

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku a vanté mercredi les richesses minières de la RDC à l’ouverture du forum DRC-Africa Business à Kinshasa.

author-image

Par Patrick Mputu

DRC-Africa Forum Business : « la RDC assure 70% de la production mondiale de Cobalt » (J. Paluku)

A haute voix, l’ex-gouverneur du Nord-Kivu a rappelé que le pays de Félix Tshisekedi possède près de 70 % de la production mondiale de Cobalt. « En lui seul, le pays assure près de 70% de la production mondiale de Cobalt et se trouve aujourd’hui détenir les plus grandes réserves de Lithium localisées dans le territoire de Manono, province du Tanganyika à côté d’autres réserves de Manganèse, du Nitel, du Cuivre et bien d’autres minérais disséminés à travers le pays« , a-t-il assuré.

De ce fait, poursuit-il, la RDC est appelée à jouer lz premier rôle dans la transition énergétique. « Il est démontré que la République démocratique du Congo est appelée à jouer un rôle de premier plan dans la transition énergétique ainsi que le développement des systèmes de transportd efficients et durables en Afrique conformément aux agendas internationaux en l’occurrence l’agenda 2030 des Nations unies et l’agenda 2063 de l’Union africaine », a ajouté Paluku .

Le patron de l’Industrie a rappelé que l’étude réalisée par Bloomberg à la demande des partenaires de la RDC ( CEA, Afreximbank, l’AFC, la BAD, la BADEA ), fait d’elle aujourd’hui, la meilleure destination d’investissement dans le secteur des batteries.

« L’étude de Bloomberg démontre clairement que le coût pour investir dans le secteur des batteries électriques aux États-Unis d’Amérique est estimé à près de 117 millions de dollars, en Chine à 112 millions de dollars et en Europe plus particulièrement en Pologne le coût d’investissement est évalué à 65 millions de dollars ».

Par contre, a-t-il conclu, pour le même type d’investissement, l’étude de Bloomberg a démontré qu’en RDC, le coût est évalué à 39 millions de dollars, soit 3 fois moins chers qu’aux USA et en Chine.

La transition mondiale vers les énergies vertes et la décarbonisation rapide offre des opportunités importantes pour l’Afrique. Elle a stimulé la demande de véhicules électriques et les investissements dans les systèmes de stockage alimentés par des batteries, ce qui favorise le déploiement de l’énergie solaire et éolienne en particulier. Grâce à sa dotation en ressources naturelles et notamment en minerais stratégiques qui entrent dans la composition des batteries lithium, la République démocratique du Congo va jouer un rôle clé dans la transition énergétique mondiale en matière de stockage de l’énergie et de mobilité électrique.

uf2 sonas
cnsapp