Politique

CENI : L. Bonganga annonce sa présence au sit-in lundi à Kinshasa

Lisanga Bonganga sera de nouveau dans la rue le samedi 27 novembre aux côtés des laïcs catholiques et protestants pour exiger le consensus autour de la CENI.

author-image

Par Patrick Mputu

CENI : L. Bonganga annonce sa présence au sit-in lundi à Kinshasa

Bien avant, il sera au sit-in lundi devant le siège de la commission électorale à Kinshasa. Le coordonnateur de la DYSOC a confirmé sa présence dans l’acte 2 des manifestations populaires à l’appel de CALCC et MILAPRO. Dans une déclaration rendue publique vendredi, l’opposant a aussi soutenu le sit-in programmé pour le lundi 22 novembre devant le siège de la CENI.

« La DYSOC soutient les laïcs catholiques et protestants qui annoncent deux manifestations pacifiques : Un sit-in le 22 novembre 2021 devant le siège national de la CENI et devant tous les Bureaux provinciaux de la centrale électorale. Et une marche populaire pacifique qui aura lieu le 27 novembre pour exiger la dépolitisation de la CENI, la suppression de la taxe RAM, la démission de la CENI/Kadima, le consensus de toutes les parties prenantes dans la désignation des animateurs de la centrale électorale », a-t-il annoncé.

Le cadre Lamuka exige également la requalification de l’Etat de siège qui, selon lui, a échoué. « Tout en soutenant ces deux manifestations pacifiques, la DYSOC estime que tous ces faits auxquels il faut ajouter le génocide organisé de plus de six millions de Congolais ne sont que des stratégies qui participent à la menace de disparition existentielle qui pèse sur la nation congolaise au travers de la sombre politique d’occupation de la RDC par les pays étrangers en vue de précipiter la balkanisation de notre pays ».

D’où, l’opposant appelle les Congolais à rejeter le cadeau empoisonné de 30 millions de dollars du président rwandais Kagame pour la construction des villages modèles au bénéfice des rescapés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

uf2 sonas
cnsapp