Le Direct
Radio

SOCIR : Budimbu constate une société moribonde

Fleuron du pays après les années indépendances, la SOCIR se meurt aujourd’hui.

Par Jeanric Umande

publié le 18 août 2021 à 17:46:00

Depuis la cité balnéaire de Moanda où il séjourne depuis samedi dernier, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, aux côtés de son collègue du Tourisme, Modero Nsimba Matondo a visité les installations de la Société congolaise des industries de raffinerie (Socir).

psx 20210818 173520

L’entreprise garde son vieux look. Les équipements datent des années 1963. La modernisation de la raffinerie s’impose, si on veut voir la SOCIR jouer pleinement son rôle dans la chaîne de traitement de la production pétrolière.

psx 20210818 173750

A l’état actuel, il est difficile de voir cette entreprise petrolière remplir ses obligations dans le traitement technique et chimique pour améliorer les caractéristiques du brut congolais avant sa commercialisation.

psx 20210818 173735

Après la ronde, Didier Budimbu a tranché. Il faut vite remettre à neuf l’outil de production de la société pétrolière qui n’est plus performant. Le patron des Hydrocarbures estime que les appels d’offres de blocs pétroliers à venir pourront, au bout du compte, redonner le souffle à la SOCIR afin de lui permettre de faire face à la concurrence.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.