Le Direct
Radio

Nouveaux tarifs : les transporteurs aériens promettent de s’exécuter

Aussitôt les nouveaux tarifs communiqués, les opérateurs du secteur ont promis de s’exécuter

Par Jeanric Umande

publié le 7 août 2021 à 18:35:47

Pour Norbert Sengamali, le président du Comité professionnel des transporteurs aériens en RDC, cet arrêté sera appliqué sans tergiversations. “Le message est tout simple. J’ai eu à conduire la délégation des compagnies aériennes membres de la FEC aux négociations. Aujourd’hui, l’arrêté vient d’être signé. L’heure n’est plus à discuter si on est tombé d’accord sur un accord ou l’accord sur le désaccord. L’essentiel, c’est de regarder le futur. Le futur, c’est d’abord le social de la population. Nous allons y travailler. Et s’il y a des mécanismes de correction dans le futur, vous avez suivi vous-mêmes, le ministre (Economie) s’est employé à réactiver la commission tarifaire de lutte contre le bradage. Dans ce cadre-là, nous pourrons voir ce qui n’a pas été arrondi, comment ça pourra l’être demain. C’est ça l’essentiel”, a-t-il souligné.

Le gouvernement a le pouvoir régalien. Il a décidé, ajoute-t-il. “Nous avons l’obligation tous, de nous aligner. A-t-on encore le droit ou le temps de bouder ou de discuter ? Non. C’est l’application. Et nous allons appliquer”, s’est plié l’homme d’affaires.

Désormais avec 193 dollars, le voyageur congolais peut quitter Kinshasa par avion pour Lubumbashi dans le Haut-Katanga (sud du pays) ou Goma au Nord-Kivu (Est). Le billet chute entre 45 et 70 %, selon les itinéraires. Une prouesse à mettre à l’actif du ministre actuel de l’Économie, Jean-Marie Kalumba.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.