Le Direct
Radio

Grogne à Moanda des importateurs locaux des produits pétroliers : Budimbu apaise les esprits

Le calme règne, de nouveau, dans la cité balnéaire de Moanda au Kongo central dans l’Ouest de la République démocratique du Congo.

Par Richard Ntumba

publié le 15 août 2021 à 17:10:53

Depuis quelques jours, la tension était montée d’un cran dans la ville après la décision du ministre national des Hydrocarbures suspendant, à travers une correspondance adressée au directeur général de la DGDA le 27 juillet 2021, les activités de fourniture et d’importation des produits pétroliers par les voies d’entrée de Lufu, Yema, Yacht, Makayi Samba, Tshela (Manterne), Matadi (Noqui, Ango-frontiere), dans la province du Kongo central pour une période allant de 3 à 6 mois, à dater du 1er août 2021.

psx 20210815 170400

Les opérateurs du secteur dans cette contrée ont protesté. Pour eux, le trafic des produits pétroliers fait partie de leur quotidien, donc leur gagne-pain. Pour calmer la tempête, le ministre des Hydrocarbures est descendu samedi sur place à Moanda. Lors de l’échange avec les opérateurs locaux des produits pétroliers au bureau du Comité de concertation et de développement de Moanda, Didier Budimbu a expliqué, de manière approfondie, la teneur de sa décision. Au même moment, il a noté les doléances des protestataires.

psx 20210815 170416

Avec son franc-parler, M. Budimbu a rappelé son souci d’organiser le secteur des hydrocarbures dans le strict respect des textes en vigueur. Ainsi, il a décidé de créer les unités de stockage aux différents points frontaliers pour faciliter l’exercice de cette activité dans les normes requises. Dans cette perspective, “les jeunes auront accès à une formation bien appropriée”. La recette Budimbu passe pour une véritable bouée de sauvetage pour les petits commerçants qui voyaient déjà la fin de leur business. La solution enchante les opérateurs locaux. Elle a été applaudie dans les deux camps.

psx 20210815 170430

Dans sa correspondance, le ministre des Hydrocarbures proposait aux opérateurs œuvrant à Yacht, une frontière maritine située à Muanda, de s’approvisionner auprès des terminaux officiellement reconnus par le gouvernement comme à Socir S.A, ceux de Boma à Kuntuala Terminal, à Matadi Ango-Ango, Sep-Congo, SPSA-Cobil et Lerexcom Petroleum, LP, à Kinshasa à Sep-Congo.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.