Le Direct
Radio

RDC : le rapport du Groupe d’experts accable le Rwanda

publié le 3 janvier 2021 à 13:50:20

Le Groupe d’experts sur la République démocratique du Congo (RDC) a confirmé la présence illégale sur le sol congolais des Forces de défense rwandaise (RDF), dans son rapport à  mi-parcours rendu public le 23 décembre 2020, a appris dimanche Ouraganfm.cd.

Selon ce document détaillé, les Forces de défense rwandaise exercent leurs activités en RDC “sans notification au Comité des sanctions” mis en place  par l’ONU et ce, en violation du régime des sanctions prévu à cet effet.

Le rapport note dans son préambule qu’au cours de la période allant de juin à novembre 2020, la situation en matière de sécurité dans la partie Est du pays a été marquée par des épisodes localisés de grande violence.

Le même document atteste que l’État rwandais serait un des acteurs de ce contexte d’insécurité avant de souligner qu’un grand nombre de preuves ont été évoquées par le Groupe d’experts suivant la conclusion émise selon laquelle les Forces de défense rwandaise ont été présentes sur le territoire congolais entre fin 2019 et octobre 2020.

Parmi les éléments de preuves évoqués, figurent des témoignages recueillis  en mai 2020 auprès de deux jeunes  anciens soldats  des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui ont été rapatriés le 02 février 2019, puis ramenés en RDC par les militaires rwandais pour servir de guide. 

Le Groupe d’experts a, en outre, brandi une autre preuve concernant la photographie prise vers mai 2020 montrant une personne identifiée comme étant  le colonel Claude Rusimbi des FARDC avec 13 membres des RDF, dont le capitaine Gasasira, un ancien des FDLR rentré au Rwanda en 2009 et qui a été enrôlé par les RDF pour retourner au Congo cette fois-ci sous pavillon des forces gouvernementales.

Il sied de noter que le Groupe d’experts de l’ONU et plus particulièrement celui de la RDC est une équipe composée de six experts travaillant chacun dans son pays.

Créé par la résolution 1533 (2004), le Groupe d’experts a été chargé par le Secrétaire général l’ONU de contrôler la mise en œuvre du régime des sanctions, en particulier dans le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et en Ituri. 

Pour ce faire, celui-ci réalise des enquêtes minutieuses sur le terrain, interroge les différentes parties prenantes et a accès à différents renseignements des pays membres de l’ONU. 

Le Groupe produit chaque année deux rapports sur la situation sécuritaire en RDC. Un premier aux alentours de décembre qui constitue le rapport de mi-mandat et un second aux alentours de juin qui constitue le rapport final.

Il a également la charge de seconder le Comité des sanctions du Conseil de sécurité mis en place aussi par la résolution 1533 (2004) concernant la République démocratique du Congo. Un organe composé de 15 pays membres ayant la charge de surveiller l’application des mesures de sanctions imposées par le Conseil de sécurité. 

Alexis Emba

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.